Expo en cours
Fiction/Recomposition
Solo-show par Lucas Pfeiffer
10-31 Octobre 2020

Nous vous proposons en exclusivité un jeune talent :  Lucas Pfeiffer, lauréat du dernier prix Théophile Schuler décerné par la SAAMS qui fera sa première exposition personnelle en galerie.

 

"J’ai voulu à travers ce travail, créer mes propres références en puisant dans les tirages photographiques de ma famille. Alors qu’internet nous submerge d’images, je voulais limiter mes références et mes inspirations afin de me retrouver dans un univers familier, sincère et rassurant. Cette démarche me vient peut être de mon père, antiquaire attaché aux objets et curiosités chargés d’histoires. 

Les voyages personnels jouent aussi un grand rôle dans l’élaboration de ces références. Les diverses expériences de voyage, les découvertes, esquisses et recherches ainsi que les rencontres construisent une matière vivante et surtout vécue."
Lucas Pfeiffer

 

 

Exposition ouverte du jeudi au samedi de 14h à 19h ou sur RDV - 11 rue Oberlin Strasbourg.

Ouverture exceptionnelle le dimanche 11 Octobre de 15h à 19h pour le vernissage.

Peintre, architecte et musicien, Lucas Pfeiffer, 26 ans, incarne en conscience le renouveau de la peinture contemporaine et compose une œuvre complète dans laquelle les mediums s’interconnectent. Fil rouge de ses activités annexes et connexes, sa recherche esthétique le conduit à formuler des ambiances graphiques dans lesquelles le temps semble plus long, comme apaisé. Il y a chez ce jeune artiste un désir de lenteur, un plaisir à étirer le geste, à construire par nappes. Bien que figuratives, ses toiles représentent une nature structurée, abstraite et géométrique, quasi fictionnelle, le ciel est rose vif, orange ou vert cru. Les couleurs sont ici à la fois chatoyantes et douces, chaleureuses, qui ont pour rôle avoué d’apporter avec elles une note d’espoir, de magie, comme autant de portes entrouvertes sur des espaces de narration et de liberté, sur des visions multiples du monde, sur ses multiples dimensions. Elles sont le résultat d’un cocktail élaboré sur la base d’émotions éprouvées, variables d’ajustement d’une exacte technique. Le rapport qu’il entretient aux évènements à dit-il, un impact sur sa manière de penser la peinture. Ainsi ses personnages souvent uniques sont peu à peu réduits, leurs proportions les rendent volontairement symboliques, presque insignifiants, porteurs sains d’un sentiment d’humilité. Humilité que l’artiste juge bien peu valorisée dans nos sociétés. Il propose de ce fait de s’interroger plutôt qu’affirmer, de ne pas hésiter à remettre en question ce qui constitue nos croyances, de ne jamais rien prendre pour acquis. Réfléchir à une économie plus sage, à une approche respectueuse des ressources, à un rapport cohérent à la nature, comme autant de pré-requis pour un monde plus juste. De l’humilité comme conviction commune. Il nous invite à intégrer les éléments du passé, du présent afin de concevoir un futur à la hauteur. A comparer les échelles et à considérer en actes, autant que faire se peut que nous sommes partie d’un Tout, puisque Tout est création.

 

 

© Pascale Geoffrois, journaliste, 2020

 

 

            [...] Ce sont des photos d’enfances, de voyage et autres qui servent de matériaux à l’architecte - peintre - compositeur. Des souvenirs découpés pour être ensuite recollés et reconstitués. [...] Ses peintures crées avec une rigueur d’architecte, révèlent un désir de simplicité, visible dans les paysages, avec des personnages, pris dans une intimité. Même les effets de la lumière se reflétant dans l’eau traduisent la réflexion sur l’espace-temps et les perspectives. Lucas construit ses peintures comme un architecte une maison. [...]

 

© Jürgen Thöne, journaliste, 2019